Baccalauréat en biochimie et médecine moléculaire

Le programme de baccalauréat en biochimie et médecine moléculaire permet aux étudiants de se spécialiser dans un domaine qui reflète leurs intérêts scientifiques. Dès la deuxième année de baccalauréat, les étudiants doivent choisir l’une ou l’autre des trois orientations suivantes :

Orientation « biochimie »

Dans l’orientation biochimie, l’accent est mis sur la biologie structurale et les interactions macromoléculaires. Vous acquérez une solide formation de pointe en biologie quantitative et structurale et en modélisation des macromolécules. Vous apprenez également à quantifier les interactions macromoléculaires, à étudier la cinétique enzymatique et à concevoir de façon rationnelle des ligands et autres médicaments. Vous aurez le choix entre différents cheminements qui vous permettent d’approfondir vos connaissances, de diversifier votre formation et de vous distinguer.

C’est la seule orientation qui offre un accès direct à l’Ordre des Chimistes du Québec.

Structure de l’orientation Biochimie

Orientation « Médecine moléculaire »

Dans l’orientation médecine moléculaire, l’accent est mis sur les mécanismes moléculaires et cellulaires qui régissent les fonctions de la cellule. Vous acquérez une solide formation de pointe en biologie cellulaire et moléculaire et découvrez les mécanismes moléculaires à la base du fonctionnement des cellules et comment ils sont perturbés dans les maladies humaines. Vous apprenez aussi à modifier l’expression génique dans les cellules et les organismes modèles. Vous aurez le choix entre différents cheminements qui vous permettent d’approfondir vos connaissances, de diversifier votre formation et de vous distinguer.

Structure de l’orientation Médecine moléculaire

Orientation « Génétique et génomique humaine »

Dans l’orientation génétique et génomique humaine, l’accent est  mis sur les approches génétiques et l’analyse de l’information. Vous acquérez une solide formation de pointe en génétique tant au niveau des organismes modèles qu’en génétique des populations. Vous apprenez aussi à comprendre l’organisation génétique et épigénétique des génomes, leur évolution et leur lien avec les maladies humaines dans une perspective de médecine personnalisée. Vous aurez le choix entre différents cheminements qui vous permettront d’approfondir vos connaissances, de diversifier votre formation et de vous distinguer.

Structure de l’orientation Génétique et génomique humaine



Cheminements

À la fin de votre 2e année, vous aurez le choix parmi ces trois cheminements:

Général

Le cheminement général s’adresse à tous les étudiants. Il vous permet d’obtenir le diplôme de baccalauréat suite à la réussite de 90 crédits dans l’une ou l’autre des trois orientations du programme. A noter que plus du tiers des crédits sont obtenus suite à des séances de travaux pratiques et à un stage de recherche en laboratoire.

Honor

Ce cheminement s’adresse aux étudiants ayant maintenu une excellente moyenne académique lors des deux premières années de leur baccalauréat et qui ont montré un intérêt pour la recherche.

Ce cheminement s’amorce en troisième année du baccalauréat et vise 1) à inciter à l’excellence académique, 2) à reconnaître cette excellence et 3) à faciliter l’accès aux études supérieures. Pour être admissible, l’étudiant doit avoir complété 60 crédits de son baccalauréat et maintenu la moyenne cumulative d’au moins 3.6.

Par rapport au cheminement général, vous effectuerez un stage de recherche en laboratoire additionnel et suivrez des cours de niveau maîtrise. Ces cours pourront vous être crédités subséquemment si vous poursuivez vos études à la maîtrise.

Le cheminement Honor est très bien vu dans un dossier d’admission subséquent, peu importe que les étudiants veuillent aller sur le marché du travail, à la maîtrise, au programme de doctorat en médecine, en pharmacie, ou autres. La cote de chaque étudiant est comparée à celle des autres étudiants qui suivent le même programme simultanément, peu importe le cheminement (Honor ou non) que l’étudiant a emprunté ou l’appartenance facultaire (FacMed, FAS) des cours qu’il suit. Les étudiants forts auraient donc tort de se priver de suivre le cheminement Honor.

http://fas.umontreal.ca/etudes/baccalaureats-majeures-mineures/cheminements-honor-intensif-international/

International

Ce cheminement s’adresse aux étudiants ayant maintenu une excellente moyenne académique lors des deux premières années de leur baccalauréat et qui désirent diversifier leur expertise par une immersion à l’étranger.

Ce cheminement vise 1) à faire découvrir une nouvelle culture, un nouveau pays, 2) à faire découvrir un nouveau milieu académique et de nouvelles manières d’apprendre, 3) à rencontrer des gens de partout à travers le monde et 4) à développer une plus grande autonomie et confiance en soi. Pour être admissible, l’étudiant doit avoir complété 54 crédits à la fin de la deuxième année et avoir maintenu la moyenne cumulative d’au moins 3.0.

Par rapport au cheminement général, vous suivrez des cours de langue et des cours de culture en lien avec le milieu d’accueil. Vous pourrez également effectuer votre stage de recherche en laboratoire dans un autre pays.

Le cheminement international est très bien vu dans le curriculum vitae d’un étudiant. La porte du monde vous est ouverte avec plus de 300 universités participantes réparties sur les cinq continents. À vous de choisir où vous irez approfondir vos connaissances pour un trimestre ou une année et vivre, fort probablement, l’une des plus belles expériences de votre vie.

http://fas.umontreal.ca/etudes/baccalaureats-majeures-mineures/cheminements-honor-intensif-international/

Des bourses de mobilité sont disponibles pour différents séjours à l’étranger.

http://www.maisoninternationale.umontreal.ca/financement/index.htm

À noter qu’il est aussi possible de faire un séjour à l’étranger dans le cadre du programme d’échange étudiant.

Particularités
  • Des cours à la fine pointe de la recherche biomédicale avec un tronc commun de formation en biochimie, en biologie moléculaire et en chimie.
  • Trois orientations et trois cheminements
  • Des travaux pratiques en laboratoire à chaque année totalisant plus du tiers du programme.
  • Un stage en laboratoire de recherche obligatoire au cheminement Général et International, deux stages obligatoires au cheminement Honor.
  • Une initiation à la communication scientifique et à la bioéthique pour examiner les implications de la recherche biomédicale.
  • Un accès direct à l’Ordre des chimistes pouvant mener à des emplois en milieu hospitalier et au gouvernement.

Personnes ressources
Pascal Chartrand
Professeur titulaire et responsable de programme
Pavillon Roger-Gaudry, bureau D-507
T 514 343-5684
p.chartrand@umontreal.ca
Kathie Gierka
Technicienne en gestion des dossiers étudiants
Pavillon Roger-Gaudry, D-355
T 514 343-6111, poste 5193
kathie.gierka@umontreal.ca
Audrey Noël
Coordonnatrice de stages et des programmes
Pavillon Roger-Gaudry, C-311
T 514 343-6111, poste 42529
audrey.noel@umontreal.ca
Philipe Lampron
Responsable de laboratoire
Pavillon Roger-Gaudry, A-300
T 514 343-6111, poste 5560
p.lampron@umontreal.ca
Marie Pageau
Responsable de laboratoires informatiques
Pavillon Roger-Gaudry, M-535-7
T 514 343-6111, poste 3144
marie.pageau@umontreal.ca
James Omichinski
Professeur titulaire et responsable des échanges et du cheminement international
Pavillon Roger-Gaudry, D-301
T 514 343-7341
jg.omichinski@umontreal.ca