Tony Antakly

Hormone et cancer
Professeur agrégé
Faculté de médecine - Département de biochimie et médecine moléculaire
Roger-Gaudry, local M535-6
514 343-5730
514 343-6715 (Télécopieur)

Expertise de recherche

Thèmes

  •     Biologie du développement
  •     Sénescence et Cancer
  •     Contrôle de l’expression des gènes

HORMONE ET CANCER

1- Régulation de l’expression des récepteurs stéroïdiens. L’action des hormones stéroïdiennes est transmise directement via des récepteurs (RS) intracellulaires solubles qui interagissent directement avec des éléments de réponse sur l’ADN; modulant ainsi l’expression des gènes cibles. Les projets de notre laboratoire portent sur les mécanismes cellulaires et moléculaires qui régissent la régulation de l’expression des RS. Nous poursuivons aussi des travaux sur un nouveau site d’action des RS (l’ADN mitochondrial) et sur un mécanisme post-transcriptionnel qui régule l’expression des RS impliquant une séquestration des mRNA.

2- Régulation hormonale du sarcome de Kaposi (KS); un modèle pour l’étude de la signalisation hormonale en relation avec la croissance cellulaire. Le KS est une manifestation majeure du SIDA (30% des sujets sont atteints du KS). Cette tumeur devient parfois fatale suite aux métastases. Malheureusement, la pathogénèse du KS est peu connue; notre laboratoire s intéresse au KS car la croissance des cellules KS est sous contrôle multihormonal. En fait, les glucocorticoïdes stimulent alors que les rétinoïdes (dont les récepteurs font partie de la famille des RS) inhibent le KS. Cette régulation par les stéroïdes implique une interférence avec les facteurs de croissance. S'appuyant sur ces données, nos objectifs actuels sont: 1) caractériser les cibles intracellulaires impliquées dans le mécanisme du contrôle de croissance du KS; 2) étudier les effets hormonaux sur les voies conduisant à l’apoptose et/ou la différenciation; 3) élaborer sur les mécanismes de régulation croisés entre les récepteurs stéroïdiens et les voies de signalisation intracellulaire (signal transduction). Une combinaison de techniques de pointe en biologie cellulaire et moléculaire seraient utilisées.

Publications

Kachra Z, Guo WX, Sairam MR, Antakly T. Low molecular weight components but not dimeric HCG inhibit growth and down-regulate AP-1 transcription factor in Kaposi s sarcoma cells. Endocrinology; 138:4038-41 (1997).

Guo WX, Antakly T. AIDS-related Kaposi s sarcoma: evidence for direct stimulatory effect of glucocorticoid on cell proliferation. Am J Pathol; 146:727-34 (1995).

Guo WX, Gill PS, Antakly T. Inhibition of AIDS-Kaposi s sarcoma cell proliferation following retinoic acid receptor activation. Cancer Res; 55:823-9 (1995).