Des chimistes utilisent l’ADN pour concevoir le plus petit thermomètre du monde

5 mai 2016

nanothermo_kotkoa-2Des chercheurs de l’Université de Montréal ont conçu un thermomètre programmable à base d’ADN qui est 20 000 fois plus petit qu’un cheveu humain. Alexis Vallée-Bélisle, professeur accrédité au Département, a participé à cette étude.
Lien vers UdeM Nouvelles