Microscope confocal à haut débit In Cell Analyzer 6000 de GE

incell

Local : D-505
Support technique : Jacqueline Kowarzyk et Monique Vasseur
Mode d’emploi

  • Système confocal à haut débit pour plaques et lames, inversé
  • Imagerie 6D (XYZTC, multipoints) et « Stitching »
  • Caméra sCMOS, 16 bit
  • Mise au point automatique (par IR et algorithme)
  • Lasers, roue de filtres à l’émission
  • Platine motorisée (XY) et Piezo pour le Z
  • Incubateur (20-41°C) opaque à la lumière, Injection

Applications

  • Système confocal à haut débit et à haut-contenu pour cellules vivantes ou fixées, avec incubation (température)
  • Débit : 5000 champs de données/heure pour 4 longueurs d’onde/champ/puits (puits d’une plaque de 96 puits)
  • Délai minimum : 70 ms/image (au plus rapide)
  • Imagerie multidimensionnelle (XYZTC et multipoints) pour une plaque multi-puits (6 à 1536 puits) ou pour 4 lames à la fois
  • Mode d’imagerie, champ large ou confocal, interchangeable d’une couleur à l’autre (sauf avec l’objectif 10x)
  • Imagerie cinétique (Timelapse) avec ajout de réactifs à des intervalles allant de 500 ms à 8 heures
  • Fond clair (contraste de phase et DIC par algorithme)
  • Prévisualisation du signal de toute la plaque ou de quelques puits
  • Possibilité de compter les cellules et d’arrêter la capture d’images après qu’un nombre défini de cellules soient imagées
  • Reconstruction mosaïque (Stitching) après importation dans In Cell Investigator

Objectifs

  • 10x/0,45 Plan Apo de Nikon, WD 4.0 mm (mode confocal non disponible pour cet objectif)
  • 20x/0,75 Plan Apo DIC N2 de Nikon, épaisseur de couvre-objet 0,17 mm, WD 1.0 mm
  • 60x/0,95, Plan Apo de Nikon, avec collier correcteur (ASAC) 0.11-0,23 mm, WD 0,15 mm
  • 100x/0.85, CR L EPI Plan de Nikon, WD 0,95 mm

Sources lumineuses

  • Lasers pour l’épifluorescence et la microscopie confocale multi-lignes
    (illumination ligne par ligne) :

    • 405nm 100mW (diode laser)
    • 488nm 25mW (diode laser)
    • 561nm 30mW (DPSS laser)
    • 642nm 50mW (diode laser)
  • LED pour la lumière transmise

Détecteurs

  • Caméra sCMOS faible bruit, 16 bit, 2560×2160 pixels de 6,5 µm chacun, 20 fps
    • Refroidie à 5°C, bruit d’intégration (Readout noise) 1,4 e-
    • Détection ligne par ligne (Rolling shutter)

Filtres

  • Miroir polychroïque :
    • Réflexion (pour lasers 405+488+561+640) : BP 309/40 + BP 482/18 + BP 564/9 + BP 640/14
    • Transmission : BP 446/32 + BP 524/42 + BP 600/36 + BP 732/137
  • Roue de filtres à l’émission :
    • DAPI : BP 445/50
    • GFP : BP 525/20
    • DsRed: BP 605/52
    • CY5.0: BP 707/72
    • CY5.5: BP720/60

Précision de la platine et du moteur Z

  • Déplacements en XY : pas de 500 nm (500 nm step)
  • Déplacements en Z : pas de 25 nm (25 nm Z step)
  • Mise au point automatique (HWAF : HardWare laser AutoFocus) avec un laser diode 785 nm de 50 mW

Incubation et ajout de réactifs (Liquid Handling)

  • Chambre-incubatrice opaque, avec contrôleur de température (°T) : de °T ambiante à 41,0°C (pas de CO2)
  • Pompage de réactifs d’une plaque donneuse (avec contrôle de °T) pour les injecter dans la plaque à imager
    • Une seule seringue et aiguille pour transférer un liquide de son point-source à la destination
    • Le point-source peut être une bouteille ou une plaque multi-puits (Compound plate) de 96 ou 384 puits
    • Injection, à 1mm du fond du puits, de 10 à 100 µl de liquide, par crans de 5 µl +/- 5%
    • Vitesses d’aspiration et d’injection : de 50 à 200 µl/sec, par crans de 10 µl/sec
    • Rinçage programmable : Un point-lavage permet le lavage interne et ext. de l’aiguille entre les additions

Contenants et porte-échantillon compatibles avec la platine (différents encarts)

  • Plaque multi-puits : 6 puits à 1536 puits, à fond transparent (idéalement de 0,17 mm pour le 60x et 100x)
  • Lame histologique
  • Lame multi-puits avec fond en lamelle de verre (du style Ibidi)

Logiciel

  • Logiciel d’acquisition In Cell Analyzer de GE Healthcare pour la capture d’images à haut débit et haut-contenu

Accessoires et logiciels pour le traitement des images

  • In Cell Investigator de GE Healthcare pour l’analyse des images (3 niveaux)
    • Niveau 1 : 15 mesures par puits
    • Niveau 2 : > 75 mesures, cellule par cellule
    • Niveau 3 : > 75 mesures, cellule par cellule sur plusieurs canaux/couleurs
  • Spot Fire de GE Healthcare pour transposer les statistiques de plusieurs puits en un graphique
  • In Cell Miner de GE Healthcare pour gérer la base de données par projet, par plaque, par protocole…
  • In Cell 3D Viewer de GE Healthcare
  • Images et données compatibles avec Cell Profiler (logiciel gratuit du NIH www.cellprofiler.org )

Support technique

  • Monique Vasseur, responsable de la plateforme de microscopie photonique
  • Jacqueline Kowarzyk, agente de recherche dans le laboratoire du Dr. S. Michnick