Baccalauréat spécialisé en bio-informatique

Science encore jeune, la bio-informatique est une discipline qui utilise et conçoit des outils informatiques pour extraire, organiser et analyser les données du vivant. Devenue indispensable pour faire avancer la recherche en médecine, en biologie, en environnement ou même en agriculture et halieutique, la bio-informatique est promise à un brillant avenir. Elle est devenue composante essentielle de la recherche actuelle en sciences de la vie et contribue notamment à l’analyse de données, à la recherche de gènes impliqués dans les maladies humaines et à la modélisation des mécanismes moléculaires et cellulaires.

Le baccalauréat en bio-informatique est un programme bi-disciplinaire sous la co-responsabilité du Département d’informatique et recherche opérationnelle.



Aperçu du programme

Un programme unique au Canada avec 5 spécialisations :

BIOSCIENCES « Génétique »
Les compétences développées dans cette spécialisation sont celles d’analyse de données génomiques, et celles de conception d’expériences et de méthodes bio-informatiques d’analyse.
BIOSCIENCES « Médecine moléculaire »
Les compétences développées sont celles d’analyse fonctionnelle de données biologiques, et celles de conception d’expériences et de méthodes bio-informatiques d’analyse.
INFORMATIQUE « Langage et conception logiciel »
Les compétences développées sont celles de conception et d’analyse de logiciel bio-informatique.
INFORMATIQUE « Informatique théorique et optimisation »
Les compétences de cette spécialisation sont celles de conception et analyse de méthodes algorithmiques.

STATISTIQUE « Statistique et apprentissage machine »
Les compétences visées par cette thématique sont celles de conception de méthodes statistiques et informatiques.

Des cours à la fine pointe de la recherche :

  • Formation intégrative et pratique en bio-informatique, et ce, dès la première session!
  • Formation en informatique.
  • Formation en biosciences et sciences de la nature.
  • Formation fondamentale en mathématiques et en statistique.
  • Un stage en laboratoire de recherche obligatoire.